Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PRAGMATISME ACTU

Un site qui vous informe en temps réel sur l'actualité du Bénin et du Monde en général et dans tous les domaines. Toujours plus proche de vous.

🔴 Mesures sociales face à la cherté de la vie: Anique DJIMADJA dénonce le silence assourdissant des multinationales

Anique DJIMADJA, sociologue et conseillère technique aux affaires politiques du Président de l'Assemblée Nationale du Bénin

Anique DJIMADJA, sociologue et conseillère technique aux affaires politiques du Président de l'Assemblée Nationale du Bénin

La sociologue fait de pertinentes propositions


Dans une publication sur sa page Facebook, ce 18 mai 2022, la sociologue et conseillère technique aux affaires politiques du Président de l'Assemblée Nationale, Anique DJIMADJA a décidé de rompre le silence. Dans sa réflexion, elle jette un pavé dans la mare et dénonce l'inaction des multinationales implantées au Bénin face aux mesures gouvernementales pour atténuer les violents chocs qui font tressaillir l'économie nationale et font souffrir les populations. 

Dans la chute de sa brillante réflexion, elle fait des propositions concrètes en direction des grands groupes afin qu'ils sortent de ce mutisme, à la limite dérangeant, qui érode toute la solidarité qu'ils peuvent avoir pour un pays où ils ne font pas de petits bénéfices et qui traverse de durs moments.

LIRE L'INTÉGRALITÉ DE SON APPEL À L'ACTION : 

Mesures sociales face à la cherté de la vie 

 Quelle est la part de contribution des multinationales installées au Bénin ?

Les populations béninoises font face depuis quelques mois à la cherté de la vie. Plus de 80 milliards ont été déjà décaissés par le Gouvernement pour subventionner certains produits de première nécessité. Une tournée gouvernementale d'explication et de sensibilisation est initiée en direction des populations. 
Au moment où l'heure est à la mobilisation générale et à la solidarité nationale pour juguler la crise, l'on observe curieusement un silence qui frise la désinvolture de ces multinationales qui font pourtant fortune dans notre pays. Où sont-ils ces grands groupes opérant dans les secteurs martime, pétrolier, dans le transport et la logistique? Les opérateurs de téléphonie mobile ? Les promoteurs de ciment, de chaînes de restaurants étrangers, les grands groupes d'hôtellerie installés depuis des années au Bénin, la liste est longue. C'est maintenant qu'ils doivent montrer leur intérêt pour notre pays. Autrement, le Gouvernement doit les interpeller pour exiger d'eux leur contribution aux mesures sociales visant à soulager les populations. Ils doivent aussi contribuer à la stabilité économique de notre pays. 
N'oublions pas qu'ils ont tous bénéficié des réformes entreprises par le Gouvernement pour l'amélioration du climat des affaires.
C'est l'heure du retour d'ascenseur à l'État  béninois ! J'ai dit!

Anique DJIMADJA

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article